Enseignements

Organisation de la formation

Les enseignements sont organisés, en deux semestres (semestre 5 et semestre 6) et en unités d’enseignements (UE) capitalisables (article 4 du 22 janvier 2014). Le cursus de la licence articule et intègre enseignements théoriques, pratiques, apprentissage de méthodes et d'outils, périodes de formation en milieu professionnel, notamment alternance et projet de synthèse.

La Licence réalise une mise en contact réelle de l'étudiant avec le monde du travail de manière à lui permettre d'approfondir sa formation et à faciliter son insertion dans l'emploi.

Les enseignements de la Licence Professionnelle Programmation Avancée sont dispensés à des étudiants en contrat de professionnalisation; ils sont organisés de façon intégrée entre l’IUT de Bayonne et le milieu professionnel. Les étudiants relevant de la formation continue peuvent être dispensés de certains enseignements, ou autres activités pédagogiques, qui sont ainsi réputés acquis dans les conditions fixées par le décret n°93-538 du 27 mars 1993.

Dans le cadre de la formation continue, les études sont organisées à temps plein ou à temps partiel et peuvent faire appel à l’enseignement à distance. Par la voie de l’enseignement à distance, la formation peut être organisée à temps partiel et donner lieu, dans ce cas, à un allongement de durée, sans toutefois pouvoir excéder quatre ans. Dans le cadre du contrat de professionnalisation, les études prévoient des semaines d’alternance entre le centre de formation et l’entreprise, selon un calendrier fixé en début d’année

Liste des UEs

  • UE1 : Programmation Web avancée

La programmation web est abordée par l’usage de frameworks et d’API de programmation favorisant une écriture rationnalisée du code facilitant sa réutilisation, sa modularité et son débogage. Ces aspects sont abordés par l’étude et la mise en pratique des aspects suivants : Développement d’applications via le framework Symfony, conception et exploitation d’API REST, création d’applications Vue Js et interconnexion d’applications Symfony et Vue JS via des API REST.

 

  • UE2 : Programmation Mobile avancée

Applications pour terminaux mobiles (smartphones, tablettes) vues au travers des principales caractéristiques : interface graphique, accès aux capteurs (GPS, orientation, caméra, photo, etc.), communication et échange de données avec un serveur (lien avec le module Programmation Web avancée), débogage, frameworks, tests, etc.

 

  • UE3 : Programmation Distribuée/Répartie

Programmation web (coté « métier ») via les technologies phares actuelles : Java, JavaScript, PHP, HTML 5. Ce type de programmation est abordé par le coté rationnel et l’usage de frameworks de programmation favorisant la réutilisation, la modularité et le débogage. L’interopérabilité entre applications web n’est pas oubliée et l’usage des standards d’appels de méthodes distants comme SOAP/XML est également mise en œuvre.

 

  • UE4 : Embarqué & Temps réel

La démocratisation des objets communicants (Internet des Objets) les rend omniprésents dans la maison, les centres de santé, les voitures, etc. Arduino permet de programmer des circuits électroniques de type microcontrôleurs dotés de capteurs et d’actionneurs (thermiques, sonores, GPS, présence, etc.) qui interagissent avec le milieu qui les entoure.

 

  • UE5 : SGBD avancés & SIG

Si les concepts de SGBD-R sont généralement maitrisés, il n’en est pas de même pour des usages plus spécifiques requérant une autre forme de stockage et d’accès aux objets et informations. Ceci est d’autant plus vrai avec l’usage de l’informatique mobile où la localisation a une importance grandissante (80% des données stockées sont à caractère spatial), ainsi que pour le traitement de masses de données issues pour partie de l’Open Data.

 

  • UE6 : Algorithmique et programmation avancée

L’objectif de ce module est de renforcer les connaissances fondamentales sur la conception et le paradigme de programmation orienté objet ainsi que certaines connaissances algorithmiques avancées nécessaires pour des développements de haute technicité comme l’usage d’expressions régulières, de grammaires, de parcours avancés de graphes/arbres, la récursivité, ainsi que du calcul de la complexité. Ces aspects seront vus également sous le prisme des bonnes pratiques de programmation.

 

  • UE7 : Connaissances Générales

Cette UE a pour but de donner à l’étudiant les connaissances générales nécessaires à l'exercice de sa profession dans un environnement international. Elle se divise en trois grandes parties. La première concerne l'anglais comme langue de spécialité dans le cadre d'échanges internationaux entre professionnels de l'informatique et pour la diffusion de l'information scientifique et technique. L'objectif est, par conséquent, d'acquérir, de développer et d'entretenir une compétence opératoire en anglais de communication et en anglais spécialisé. La seconde concerne les concepts de base et outils d’analyse économique, de droit de l’informatique (brevetabilité, licences open source, dépôt logiciel, etc.). La troisième concerne les fondamentaux pour la création d’entreprises (lien avec CCI, Aides, Comptoirs d’informations, circuits administratifs, etc.).

 

  • UE8 : Gestion de projets

Cette UE doit permettre aux étudiants de comprendre les objectifs (et les moyens mis en œuvre) pour chacun des étapes du développement. Les enseignements doivent permettre d’identifier les besoins du client et de les intégrer dans le cycle de développement de la solution. Au-delà des aspects de pilotage de projet ci-dessus, il sera nécessaire de mettre en œuvre des méthodes de planification (gestion des budgets, des ressources humaines, etc.).

 

  • UE9 : Stage

Cette UE correspond aux périodes de projets et de stage en entreprise d’une durée de 16 semaines. Elle est découpée en deux parties. La première est constituée d’un projet de synthèse permettant l’acquisition du « savoir-faire » et « savoir-être » dans une optique professionnelle. Réalisé collectivement, il doit permettre aux étudiants non alternants d’améliorer la qualité du travail personnel et de permettre l’apprentissage du travail professionnel en groupe. Les sujets proposés/traités déboucheront sur des réalisations concrètes et seront suivies et évaluées par des enseignants tuteurs et/ou commanditaires. Un rapport sera également produit et défendu oralement et formellement devant une assistance composée d’étudiants, d’enseignants et du jury.